Suggestions / remarques
Le Space Apps Challenge sur TLT

Sophie Voinis, journaliste-animatrice de l’émission « Aérospace » de TLT interviewa Coline Cassagnes, chef de projet à la Cantine Toulouse et Laurent Meyer (Digit@m) dans le cadre de l’événement Space Apps Challenge.

La seconde édition du Space Apps Challenge, hackathon international organisé par la NASA, se tiendra à La Cantine Toulouse durant le week-end du 12-13 avril.

Coline Cassagnes revint sur les profils des participants recherchés. Etudiants, créatifs, communicants et passionnés sont autant de potentiels recherchés lors de ce challenge mondial.

La Cantine Toulouse avait accueilli l’édition précédente du Space Apps Challenge et le lauréat 2013, Laurent Meyer partagea son expérience. Rencontres, défis et opportunités résument selon lui cet événement.

Pour avoir plus d’informations et vous inscrire, rendez-vous ici

Les coworkers toulousains consultés dans le cadre d’une étude pour la DATAR

La Cantine a accueilli le jeudi 27 mars, une réunion organisée dans le cadre d’une étude de la Délégation Interministérielle à l'Aménagement du Territoire et à l'Attractivité Régional (DATAR).

Cette étude, lancée à l’été 2013, vise à analyser les impacts territoriaux et organisationnels du télétravail avec, comme terrains d’expérimentation, les aires métropolitaines de Lyon, Strasbourg et Toulouse. Citica, cabinet spécialisé sur le télétravail, a été retenu pour l'investigation du terrain toulousain. Cette réunion de travail a permis d’interroger les cowokers présents sur leur mode d’organisation personnel, sur l’intérêt d’un espace de coworking en milieu urbain ou encore sur leurs attentes par rapport à ce type de lieu. Les résultats de l’étude seront rendus publics en milieu d’année 2014.

A suivre donc ...

Bourse French Tech : pour les porteurs de projets d’innovation non-technologique

Dispositif lancé en partenariat avec Bpifinance et l'INPI, la Bourse French Tech est une mesure de plan "Une nouvelle donne pour l’innovation". Le but ? Soutenir et encourager toutes les formes d'innovation et tous les parcours d'entrepreneurs.

Cette bourse, lancée le 24 mars, permet aux porteurs de projets d'innovation non-technologique d'usages, de procédés ou de services de couvrir des dépenses à hauteur de 30 000€.

Quels sont les projets éligibles?

Des projets qui nécessitent une phase de maturation et de validation économique : business model, prospective d’usages, ergonomie-interface, design de service, tests, marketing, support technique, juridique, organisation interne de l’entreprise, de partenariat mais aussi des projets qui pourront combiner plusieurs types d’innovations : d’usage, de modèle économique, de commercialisation, organisationnelle, de design…

Quelles dépenses seront financées?

Les dépenses internes liées à la maturation, à la diffusion et au déploiement de l’innovation et des dépenses externes telles des frais d'accompagnement, des études de faisabilité commerciale ou encore des prestations de conseil extérieurs.

Si vous souhaitez avoir plus d'informations, prenez connaissance du communiqué de presse

Des belles rencontres pour la première édition de Jobsfair « Vis ma vie de développeur »

En ce lundi 24 mars, plus de 80 personnes se sont retrouvées pour échanger sur les métiers du développement informatique.

Cet événement en deux temps forts, a débuté par un rapide point de Madame Phan-Dinh (Pôle Emploi Cadres) sur la situation de l’emploi dans le numérique en région Midi-Pyrénées. De nombreux intervenants du secteur sont venus compléter ce témoignage en apportant leur expertise.

Le Groupe IGS avec son école IPI a expliqué comment former en 400 heures des personnes à des emplois très recherchés. Berger Levrault est revenu sur ses programmes de formation continue pour donner à leurs collaborateurs les moyens d’être performants dans le domaine des nouvelles technologies.

Des témoignages personnels sont venus compléter ces présentations. L’image des développeurs par le grand public, les difficultés de incompréhension public/privé, la motivation à être « l’artisan d’une application que tout le monde utilise » autant de sujets abordés par les intervenants.

Nous remercions les étudiants de l’école Ecran de Digital Campus qui ont filmé ces témoignages.

Dans un second temps, les intervenants et le public très divers composé de représentants des pouvoirs publics, de chefs d’entreprise, de demandeurs d’emploi ou de stage, d’organismes de formation, de personnes en quête de changement ou de reconversion, se sont rencontrés et ont échangé autour d’un cocktail riche en rencontres entre ceux qui cherchent et ceux qui ont des opportunités.

N’hésitez pas à rejoindre les rencontres Jobsfair, prochain rendez-vous consacré au métier de chef de projet, le 12 juin

MakeSense à Toulouse : un projet toulousain candidate au SenseCube



Retour sur l'événement SenseFiction animé par MakeSense. Trois projets ont été présentés par des toulousains avec comme objectifs de les consolider mais aussi de candidater au programme d'accélération SenseCube.


Comment faciliter la mobilité dans la ville ? Comment renforcer le co-voiturage en le rendant plus attractif et simple à utiliser pour qu’il se répande dans la ville ? Voici les problématiques auxquelles Landry, Yassine et Geoffrey avec le projet EasyMoov tentent de répondre. Leur idée? Créer une application mobile partenaire de salle d’événements qui permette en réservant sa place pour un concert par exemple de prévoir également son trajet. Aujourd'hui, ils tentent l'aventure SenseCube!

MakeSense, organisateur et animateur de cette après-midi de partage, met en place un programme d'accélération "SenseCube". Pour recruter des candidats, ils organisent des événements "SenseFiction" dans les grandes villes françaises. Toulouse fut donc l'occasion de rencontrer des porteurs de projets et de présenter leur programme.

Si vous souhaitez candidater au SenseCube, rendez-vous ICI, vous avez jusqu'au 4 avril!

Les derniers tweets